Matthieu Barret – Domaine du Coulet

Prix en magasin: 14,90€

Appellation : Côtes du Rhône

Vin : Petit Ours

Millesime : 2016

Couleur : Rouge Format : 75 cl

Région viticole : Vallée du Rhône

Categories: , ,

En rupture de stock

Contactez-nous

Description

AOC COTES DU RHONE PETIT OURS

Terroir de visan, argilo-calcaire, sols argileux assez profonds pour exprimer au mieux le fruit  de la syrah.

Raisins de 100% syrah éraflés, levures indigènes, fermentation par remontages en cuve béton, soutirage et élevage de 12 mois sans soufre, mises en bouteilles avec 1 g/hl de soufre.

 

Installé depuis 1998, Matthieu Barret, jeune vigneron de 39 ans exploite 11 ha en appellation Cornas plantés sur des terrasses exposées vers le soleil levant.

Dans ce terroir de Cornas, fait de vieux granit très dégradé appelé « gore », Matthieu Barret a pour ambition de créer des vins 100 % raisin. Pour l’heure, dit-il, le seul intrant est le soufre, produit nécessaire pour la conservation du vin lorsqu’il doit voyager, mais il en réduit de plus en plus les doses.

L’équilibre naturel se dessine à la vigne par une taille précise qui régule le rendement à 23 hl/ha.

« Les grands vins sont faits de « simples » raisins. Aucune vinification, fut-elle parfaite, ne peut créer ce que l’on peut obtenir naturellement. Le raisin contient cette « magie ». Il nous appartient donc de ne pas la détruire. Notre vinification est « souple » pour laisser le vin faire à sa guise afin qu’il exprime son terroir et son millésime ».

Pour l’heure, Matthieu Barret élabore en Cornas deux cuvées principales et une  cuvée spéciale. En Côtes du Rhône, une en rouge et une en blanc.

La vendange est envoyée dans les cuves par gravité. Pendant la cuvaison, il procède à un seul pigeage  quotidien. Le pressurage se fait à faible pression pour éviter l’extraction de tanins durs et la clarification est exécuté naturellement, sans filtration ni collage, toujours dans le souci de préserver la pureté du fruit. Pour l’élevage, il utilise des fûts de 400 et 500 litres  qui ont déjà contenu au moins 8 millésimes pour ne pas marquer ses vins de bois neuf. Et depuis 2006 les élevages sont partiellement orientés vers des cuves ovoide pour environ 30% du volume afin d’amplifier la fraîcheur de son terroir.